ATG#82 : Où en est l’Intelligence Artificielle ?

Home  /  A la une  /  Current Page

Tel le lapin aveuglé dans les phares d’une voiture, je cours en tous sens pour terminer les montages des différents podcasts dont je m’occupe… et croyez-moi, je m’occupe de trop de podcasts en ce moment, trop d’heures à ré-écouter et à « nettoyer » de toutes blagues graveleuses ou de bruits inopportuns. Du coup, j’ai énormément de retard sur la mise en ligne des épisodes. Alors voici enfin l’ATG #82 consacrée, sous l’impulsion de Nico, à l’Intelligence Artificielle, avec Michael qui vient tout droit de chez Intel, le fondeur ayant un intérêt tout particulier au développent des IA, et Fabien de Cybedroïd. Merci à Nico et à nos deux invités d’être venu, nous avons passé un très bon moment ensemble avec Lord ton Père, Herbi et Post Carbone. A très vite pour l’ATG 83, 84 et 85 qui sont déjà en boite !

Les 2h32 sur les IA en mp3 sont directement téléchargeable ici : ATG#82 : Où en est l’Intelligence Artificielle ?


Comments

  1. Major Nic Hazard dit :

    Bonjour à tous,

    Fidèle auditeur depuis le début du Quadratour, je n’avais jamais osé prendre la plume (enfin le clavier) pour vous féliciter de votre travail. En effet, vos émissions sont toujours de grandes qualités avec des sujets divers et variés et des invités très souvent passionnant (mention spéciale à Thibaud Villanova dont je n’ai pu m’empêcher de suivre sa chaine Youtube par la suite).

    Il s’agit peut-être d’un simple passe-temps pour vous mais personnellement vous m’apporter du bonheur. Et oui rien que cela !!! Je trouve que vous êtes porteur d’espoir dans un monde rempli de mauvaises nouvelles et de problèmes. Qu’il est bon d’entendre des entrepreneurs et des personnes parler de leur projets avec passion quand d’autres ne pensent qu’à critiquer. Le tout dans une ambiance agréable et conviviale.

    Je profite de ce commentaire pour proposer quelques idées de thèmes. En effet, ‘’le fossoyeur de film’’ serait parfait pour une émission sur le cinéma de genre. Autre thème (d’actualité avec la rubrique de Klaims) pourrait être sur le jeu de rôle et en particulier Donjons et Dragons (la quintessence de la geekerie). Enfin, il y a longtemps que nous n’avons pas eu une émission sur un réalisateur (Zemeckis, Joe Dante, Cameron).

    Le seul point négatif de votre émission est de parler de choses passionnantes. A chaque nouvel épisode j’ai envie de regarder l’intégrale de star trek ou de faire ma propre pâte à tartiner. Grace à vous j’ai découvert un auteur formidable en la personne de Serge Brussolo, le magazine Starfix et bien plus encore.

    Enfin, un petit mot pour le maitre du temple, Mister D. Une personne facile d’accès qui répond toujours sur les réseaux sociaux, un homme de goût (une personne ayant pour passion les bandes originales de film l’est forcément). Merci pour tous ces podcasts que tu animes de main de maitre (Capture mag et l’excellentissime Dream on).

    Merci pour ses heures de joie et bravo pour tout le travail effectué. J’attends les prochains épisodes avec impatience.

    Live long and prosper.

  2. Dai Vernon dit :

    Episode intéressant, mais la condescendance de l’un des invités est insupportable. Si ce qui est dit avant lui contient des erreurs, il suffit de les corriger, pas besoin d’en rajouter façon ‘moi je sais, vous vous êtes nuls, je vais vous apprendre’.

    J’espère que cette personne n’est pas en charge d’un quémander type d’enseignement car définitivement, la connaissance sans capacité de transmettre fait un piètre professeur…

    Dommage car le contenu est captivant mais chaque fois qu’il ouvre la bouche, c’est la crispation qui prend le dessus et j’ai passé nombre de ses interventions.

    • Tartaroli dit :

      J’ai eu exactement la même sensation et ressentiment.
      Très désagréable à écouter.
      Ça m’a un peu gaché l’épisode au demeurant fort intéressant.

  3. Piti dit :

    Merci encore pour cette très bonne émission ! Comme le dit mon voisin du dessus, c’est vrai que l’un des invités était vraiment condescendant … Dommage, il en connait un paquet mais prendre les gens de haut n’est peut être pas la meilleure chose à faire (après peut être que c’est une sorte d’humour, je ne sais pas).
    Autrement mister D, comme d’hab, heureusement que je regarde les films que tu n’apprécies pas 😀 Je garde un excellent souvenir d’I Robot par exemple ! Alors que pour Her, je l’avais trouvé bof.
    Bref, encore merci, de bonnes recommandations, de bons invités, une bonne dose de bonne humeur, mission accomplie !

  4. Misteur D dit :

    Hey mais merci à tous… Ca fait plaisir de vous voir commenter cet épisode. Vraiment touché par tes remarques Major Nic Hazard, j’ai vraiment l’impression de faire ce podcast pour toi 🙂
    Dai Vernon et Piti dommage que Fabien (je pense que c’est lui) vous ait agacé… cela dit personne n’est parfait surtout moi et mes goûts cinématographiques qui tiennent souvent de la madeleine de Proust. Et merci à vous pour vos recommendations, vous savez que j’en tiens compte.
    A très vite pour de nouveaux épisodes !

  5. David dit :

    « cela dit personne n’est parfait surtout moi et mes goûts cinématographiques qui tiennent souvent de la madeleine de Proust »

    A ce propos, je ne comprends toujours pas cette vieille haine de l’équipe d’ATG envers le film « AI : Intelligence artificielle ». Venant de bons vieux geekos comme vous, cela reste un mystère pour moi. Avec 2001 et Blade Runner, AI forme à mes yeux (et pas qu’aux miens) la trilogie cinématographique de base sur ce sujet de l’IA.
    Pour sa défense, je me bornerais ici à renvoyer au petit texte de Francis Ouellette : http://7eantiquaire.blogspot.fr/2011/05/artificial-intelligence-10-ans.html
    Pourriez-vous m’expliquer en qq mots les raisons de ce rejet total du film ? Je veux enfin savoir. ^^

  6. Roberto dit :

    Bonjour, bien que d’accord avec la remarque concernant la condescendance de votre invité, j’estime que cet épisode est l’un des meilleurs que j’ai pu écouter jusqu’à présent!
    En finalement peu de temps par rapport à l’étendue du sujet, vous avez pu aborder celui-ci sous différents angles, avec le sérieux habituel mais assorti du non moins habituel ton détendu et sympa qui est l’une de vos marques de fabrique.
    J’en profite pour vous féliciter globalement pour le travail remarquable que vous produisez au travers de ce podcast.

Leave a Reply