ATG#73 : L’Aventure de Procidis.

Home  /  A la une  /  Current Page

Bonne année à tous, car voici le premier épisode de 2017. On a eu un peu de mal à l’allumage, mais maintenant c’est parti pour toute une série de missions avec une nouvelle formule. S’en est bien fini des télex, on attaque directement avec l’invité. La rubrique d’Herbi consacrée à la SF et aux littératures de genre reste en fin d’émission mais, la grande nouveauté, c’est le fait que nous enregistrons deux ATG dans la même soirée. Du coup, nous avons deux invités en même temps, qui vont pouvoir interagir entre eux et se poser des questions. Pour vous, auditeurs, je publierai un ATG par semaine, une mission plus condensée et qui, je l’espère, laisse encore la place à l’exhaustivité. Dites-nous, dans vos commentaires, ce que vous en pensez. En attendant, nous voici en compagnie avec Christophe Lambert, auteur de très nombreux romans dans tous les genres et souvent pour la jeunesse qui nous parle ici d’un livre magnifique auquel il a participé qui retrace la belle histoire de la société de production Procidis, fondée à la fin des années soixante par Albert Barillé. Souvenez-vous: Il était une fois l’homme et toutes ses déclinaisons de dessins animés ludo-éducatif. Entouré du sémillant Lord Ton Père, de l’attentif Nico et de l’invitée de la prochaine émission, Clémence, nous avons réveillé de vieux et bons souvenirs tout en chantant, avec un enthousiasme non simulé pour Herbi, le générique de Il était une fois l’Espace. Merci encore à tous pour votre participation à l’ATG et pour votre soutien indéfectible.

Il était une fois Procidis… La belle histoire de Procidis: 34,95 €

 

La version mp3 de l’ATG#73 est disponible directement ici: ATG#73: L’Aventure de Procidis.


Comments

  1. genma dit :

    C’est pour ce type numéro que j’écoute l’Agence tous geeks. De la qualité, des invités passionnées, passionnants et intéressants, des animateurs qui sont à l’aise, avec qui on passe un bon moment et auquel on a pas de reproche à faire 😉 Le tout sur fond de nostalgie. Cet épisode est une sorte de récompense de notre fidélité de nous autre poditeurs.

    Mister D. les fois où tu galères à monter un épisode, que tu fatigues et te demandes pourquoi tu fais tout ça, dis toi que c’est pour qu’on puisse avoir ce genre d’épisode, pour qu’on est encore plein, et pour qu’à chaque fois, on vienne ensuite mettre en commentaire des moments plein de sincérité, t’en remerciant et t’encourageant à continuer.

    Que dire de plus si ce n’est un très simple mais très chargé de sens : MERCI.

  2. Yigaël dit :

    Je confirme ce que dit Genma: c’est toujours un régal à écouter.

  3. Jejei dit :

    GENMA résume à merveille ce que beaucoup de « poditeurs » pensent. Je me rend compte aussi que j’écoute toute les émissions mais je ne laisse jamais de commentaire (bouh pas bien).

    C’est un vrai plaisir ce genre d’épisodes. J’ai pas encore 30 ans mais j’ai du voir toutes les variantes de « Il était une fois » dans mon enfance grâce au redifs sur Fr3 et du coup j’étais super fort en Histoire à l’école héhé.

    Et je suis les aventures podcastiques, que dis-je « l’Odyssée podcastique » de Mister D depuis Quadratour, je les avais tous écoutés à l’époque, j’adorai cette sorte d’archéologie de l’informatique qui ponctuait les numéros, époque informatique que je n’ai pas connu mais que je trouvai fascinante à écouter, j’ai appris pleins de truc avec toi, PostCarbone et LordTonPere pour briller lors de Cocktails mondains ^^ (ou pas). Aussi les numéros qui décortiquaient l’œuvre d’un réalisateur (que des grands messieurs que j’adore: Spielberg, Carpenter, Kubrick, Raimi…) avec Mr Kwakos en spécialiste avec sa fameuse thèse jamais rendue sur Kubrick ? oups. Oui car je suis un dingue de cinéma et donc aujourd’hui Capture Mag le podcast, c’est du bonheur, et l’ATG le gâteau sur la cerise! (Les épisodes sur les conquêtes spatiales restent dantesques et tants d’autres bon moments d’écoute, de découvertes, qui font du bien aux oreilles pour se détendre et apprendre des trucs dans la bonne humeur après une journée de merde ou c’est pas drôle tout les jours on va pas se mentir ^^).

    Aussi j’ai découvert l’apéro du captain grâce à Quadratour et non l’inverse à l’époque, ça ne devait pas être si banal dans ce sens là lol.

    Aussi je trouve formidable le concept et la réalisation des Nuits au Max (si seulement je n’habitait pas au fin fond des Ardennes snif je serais déjà venu plus d’une fois). J’avais aussi écouté il y a quelques années un podcast ou tu parlais Mr.D avec Monsieur Smith il me semble des coulisses des Nuits au Max, comment tu avais mis ça en place et le taf entre autre pour obtenir les droits de diffusion et que parfois personne ne savais qui détenait les droits lol

    Bref tout ça pour dire que j’attends toujours mon podcast avec les Bogdanoffs ces escrocs mdrrrr 🙂

    Ah non en fait c’est plutôt un grand Vive Mister D ! et ses co-animateurs/chroniqueurs que nous saluons bien bas.
    PS: Dr Non reviens ! stp stp

    Vive l’ATG ! C’est moins classe et plus brouillon que Genma mais le cœur y est aussi 😉
    ++

  4. Olivier dit :

    Genma à dit juste : merci pour tous vos efforts Misteur D et toute l’équipe pour tous ces podcasts ( j’inclus aussi les Capture mag et Dream on ) passionnants qui sont un vrai plaisir pour les oreilles !
    Vite un autre(s) 🙂 !

Leave a Reply